Paroisse Saint-Jean Baptiste

Secteur Amiens-centre, églises de la paroisse : St-Roch, St-Jacques, Cathédrale, Sacré-Cœur et St-Leu.

Fête des paroisses

Inviation
Fête Des Paroisses


mode_edit Hervé CHRISTIAEN
date_range 22 mai 2022

Paroisses Hebdo n°167

Don Edouard

L’Évangile de ce dimanche nous rapporte les dernières paroles de Jésus à ses disciples avant sa mort. « Ne soyez pas bouleversés ! » leur dit-il en leur annonçant son départ. « Je m’en vais (…) puisque je pars vers le Père ». Jésus sentait bien le trouble s’installer dans le cœur des apôtres. « Ne soyez pas effrayés ! », car je ne vous laisse pas seuls, je vous envoie l’Esprit Saint, le Consolateur. Il vous défendra et vous aidera à vous souvenir de Ma Parole, à la comprendre, à la garder et à la mettre en pratique. Oui, vous recevrez cette force venue d’en-haut car « moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde ».

Voilà bien l’essentiel ! Le Christ est présent au milieu de son Église, animée par le souffle de l’Esprit Saint. Il nous a fait le don de Sa paix qui est le signe le plus sûr qu’il demeure en nous. Nous rendons grâce pour les prêtres qu’il nous donne pour célébrer et manifester Sa Présence, et pour le ministère qu’ils ont accompli au service de son peuple, le peuple de Dieu. Les prêtres se succèdent, mais la communauté demeure.

Consulter Paroisses hebdo en ligne


mode_edit Don Edouard
date_range 22 mai 2022

Paroisses Hebdo n°166

Don Charles-Marie

Jésus donne à ses apôtres au soir de sa vie terrestre un commandement nouveau. Il y a beaucoup de commandements dans la religion juive, plus de six cents, parmi lesquels les dix commandements. Et voilà un commandement nouveau : « à vin nouveau, outres neuves ».

Jésus a déjà échangé durant son ministère au sujet de l'importance de l'amour dans ce que Dieu attend de nous. Notamment, en répondant à l'homme qui lui demande : « Maître, quel est le plus grand commandement ? », Jésus donne une réponse fondée sur l'amour : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu... tu aimeras ton prochain comme toi-même ».

Dans le commandement nouveau aussi il est question d’amour. En cela il ne semble pas si nouveau... En quoi donc est-il nouveau alors ? C’est parce qu’il nous invite à faire de ce commandement non pas un fardeau mais une diffusion de l’amour de Dieu pour nous. Jésus nous invite à contempler l'amour que Dieu a eu pour nous en lui, à travers son ministère, sa passion, sa mort, toutes ces preuves d’amour d’un Dieu qui a tout mis en œuvre, de manière inouïe et inespérée : pour se faire proche de l’humanité, il s’est fait humain, il s’est abaissé jusqu’à la mort, et la mort de la Croix.

Consulter Paroisses hebdo en ligne


mode_edit Don Charles-Marie
date_range 15 mai 2022

Paroisses Hebdo n°165

Don Francois

Les vocations, c’est comme les autoroutes : « il en faut bien, mais on n’en veut pas dans son jardin ! Il vaut mieux que ça passe chez le voisin ! »

C’est pour nous éviter ce type de raisonnement que l’Église nous encourage à prier pour les vocations, et spécialement lors du 4ème dimanche de Pâques dit « du Bon Pasteur ». Visiblement, nous avons dû prier très fort dans nos paroisses. En effet, nous avons appris il y a quelques jours le départ de Don Edouard pour… le séminaire !

Après seulement quatre années de présence à Amiens, c’est un arrachement pour lui et pour nous. Mais ce dépouillement nous fait toucher du doigt l’expérience que peut vivre une famille lorsque se manifeste chez elle une vocation religieuse ou sacerdotale : « Comment mon fils ? Ma fille ? Tu nous quittes ? Mais qu’avons-nous fait au Bon Dieu ?! »

Consulter Paroisses hebdo en ligne


mode_edit Don François
date_range 8 mai 2022

Paroisses Hebdo n°164

Don Edouard

Chers frères et sœurs, vous avez sans doute été surpris d’apprendre que ma mission serait plus brève que prévue à Amiens. En effet, après quatre ans de présence et de service comme curé de la paroisse Saint Jean Baptiste et recteur de la cathédrale Notre-Dame, je suis appelé à devenir le responsable de la formation des séminaristes de la Communauté Saint Martin. Je vais donc prendre un nouveau départ, après 20 ans de ministère paroissial, à la campagne, en banlieue et en centre-ville, et retourner au séminaire pour en être le recteur.

Cette maison de formation se situe en Mayenne, à Evron. Ma mission sera de piloter l’équipe des formateurs afin de discerner les vocations diaconales et sacerdotales. La formation comprend quatre dimensions : la formation humaine (maturité humaine), spirituelle (rechercher le Christ et vivre sous l’action de l’Esprit Saint), intellectuelle (connaître Dieu et adhérer à Lui) et pastorale (devenir un bon pasteur selon le cœur de Dieu).

Cela fait un peu plus d’un an que je me prépare à répondre à cet appel de l’Église. Je n’avais jamais imaginé cette éventualité ! Je fais confiance à ceux qui m’ont choisi et qui reconnaissent en moi les aptitudes nécessaires. Je rejoins une équipe aguerrie. Et je compte sur votre prière pour me fonder sur la grâce de Dieu.

Consulter Paroisses hebdo en ligne


mode_edit Don Edouard
date_range 1 mai 2022