Paroisse Saint-Jean Baptiste

Secteur Amiens-centre, églises de la paroisse : St-Roch, St-Jacques, Cathédrale, Sacré-Cœur et St-Leu.

Paroisses Hebdo n°196

Don Antoine

Il y a 165 ans, le 11 février 1858, une belle dame apparaissait pour la première fois à une jeune fille appelée Bernadette Soubirous. Cette dame révèlera quelque temps plus tard son identité : « Que soy era Immaculada Councepciou ». Ce nom obscur pour Bernadette est lumineux pour l’abbé Peyramale. En effet, le Pape Pie IX avait solennellement proclamé, quatre ans auparavant, le dogme de l’Immaculée conception. Le bon curé ne pouvait l’ignorer.

Si, depuis l’origine de l’Eglise, les chrétiens ont toujours cru que Marie était innocente de tout péché y compris du péché originel, donnant créance à la parole de l’archange Gabriel « Je vous salue Marie pleine de grâce », les théologiens débattaient sur la manière dont elle avait reçu ce privilège. Il n’était pas évident en effet de tenir ensemble deux vérités qui semblaient contradictoires.

Comment peut-on être en même temps épargnée de la souillure du péché originel et sauvée? Ne fallait-il pas que Marie contractât le péché originel pour en être immédiatement pardonnée et purifiée dès le deuxième instant de sa conception ?

Consulter Paroisses hebdo en ligne


mode_edit Don Antoine
date_range 5 février