Paroisse Saint-Jean Baptiste

Secteur Amiens-centre, églises de la paroisse : St-Roch, St-Jacques, Cathédrale, Sacré-Cœur et St-Leu.

Paroisses Hebdo n°108

Don Edouard

Quand l’évangéliste saint Jean nous dit qu’il a rencontré Jésus au bord du lac « vers quatre heures de l’après-midi », ce n’est pas pour nous préciser que c’était l’heure du goûter. Au contraire, ce petit détail de l’évangile exprime le caractère inoubliable de sa rencontre avec le Messie.

Jean Baptiste avait désigné cet inconnu comme l’Agneau de Dieu, il avait invité ses propres disciples à le suivre. Les quatre pêcheurs de Galilée se demandaient peut-être quand viendrait l’occasion de l’aborder, et comment il faudrait s’y prendre, malgré une certaine appréhension.

Et voilà que Jésus prend l’initiative. Jésus qui les a rejoints, dans leur quotidien, dans l’ordinaire de leur activité professionnelle. « Il est là, il m’appelle… je laisse tout et je pars le suivre ». Ils ne réalisent pas encore que leur désir profond vient d’être exaucé bien au-delà de leurs attentes.

Consulter Paroisses hebdo en ligne


mode_edit Don Charles-Marie d'Amat
date_range 17 janvier 2021

Paroisses Hebdo n°107

Don Edouard

Au bord du Jourdain, qu’observent les personnes présentes lors du baptême de Jésus ? Une foule de pécheurs qui viennent trouver Jean-Baptiste pour manifester leur désir de se convertir. Il y a des voleurs, des trafiquants, des adultères, des menteurs, des personnes médiocres. Et au milieu d’eux : Jésus.

Sans doute ne voient-ils qu’un pécheur de plus qui vient recevoir le pardon. Qu’a-t-il donc bien pu faire celui-là ? Ils sont loin de se douter qu’au cœur de la foule a pris place le Fils de Dieu, l’Agneau qui vient enlever les péchés du monde.

Cela devrait nous faire réfléchir sur la manière dont nous regardons les autres, et le risque que nous courons de nous tromper. J’ai remarqué quelque-chose de celui-ci ? sans doute il est ceci ! Il m’a parlé comme cela ? C’est sans doute qu’il m’en veut.

La situation tendue, les masques que nous portons en permanence, l’absence de gestes de tendresse ou de politesse ne nous facilitent pas la tâche. Du regard qui enferme aux calomnies ou aux conflits, il n’y a qu’un pas. Nous en faisons le constat, dans les relations quotidiennes, y compris au sein de nos paroisses.

Consulter Paroisses hebdo en ligne


mode_edit Don Claude-Noël
date_range 10 janvier 2021

Paroisses Hebdo n°106

Don Edouard

Les lecteurs du Courrier Picard ont cru bon de m’élire Etoile Picarde 2020 en tant que cheville ouvrière des 800 ans de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens. Je dédie cette Etoile en premier à Notre-Dame elle-même, Mère de Dieu et Mère des hommes, notre Reine, et à la cathédrale qui a été placée sous son patronage. Nous ne sommes que de passage pour servir son rayonnement et sa beauté. Je dédie cette Etoile à Mgr Olivier Leborgne qui fut le promoteur du lancement de l’octocentenaire.

Je dédie cette Etoile à « l’Association des 800 ans de Notre-Dame d’Amiens », à son Président Fondateur Nicolas Emery qui lui a consacré l’énergie de la dernière année de sa vie terrestre, à tous ses membres, aux nombreux volontaires qui ont contribué à la réussite de nos illuminations. Je dédie cette Etoile à tous nos bienfaiteurs et partenaires publics, privés ou associatifs, à nos mécènes.

Je dédie cette Etoile à tous ceux qui travaillent dans l’ombre de la cathédrale, salariés ou bénévoles, agents de l’Etat sous l’égide du Ministère de la Culture, entreprises qui la préservent, à ceux qui contribuent à son éclat, aux journalistes et à vous tous qui en dites du bien, qui l’aimez, qui venez y prier ou la visiter.

file_download Télécharger Paroisses hebdo


mode_edit Don Edouard
date_range 3 janvier 2021